Culture : Qui a inventé le sling (écharpe courte avec anneaux) et quand ?(et pourquoi)

Une discussion entre monitrices est pour moi l’occasion de vous transmettre l’information suivante :

Par qui, comment et pourquoi a été inventé le sling, cette écharpe courte avec deux anneaux permettant de former un hamac ?

Si le concept du portage est aussi ancien que l’Homme, l’écharpe telle qu’on la connaît (une longue bande de tissu de plusieurs mètres, que l’on enroule autour de soi avant d’y installer bébé) est une invention occidentale récente, contrairement aux meï-taï, podeagi ou autres rebozo.

Mais le sling, cette écharpe courte avec deux anneaux, savez-vous comment et quand il a été inventé ? Découvrez tout sur les origines de ce moyen de portage qui s’avère indispensable une fois qu’on l’a essayé. L’histoire d’un père qui voulait offrir un maximum de contact à sa fille et la porter de façon confortable tout en garantissant la sécurité de l’ensemble.

Tout a commencé en 1980. Le Docteur Rayner Garner, marié à une hawaïenne, Sach, a voulu porter leur fille Fonda lors de leur voyage à Hawaï.

Inspirés par le fameux « concept du continuum » de Jean Liedloof, Rayner Garner et sa femme étaient convaincus de la nécessité et des bienfaits du portage. Ils ont donc commencé à porter leur bébé dans un porte-bébé ventral, mais cela ne leur convenait pas.

Rayner Garner a alors sorti de son armoire un foulard en laine rapporté d’Ecosse, dont il a noué les 4 coins avant de l’enfiler en bandoulière. La petite s’y est blottie et rapidement endormie ! Mais ce n’était pas l’idéal. Le foulard en laine tirait sur l’épaule et les nœuds ne convenaient pas. Il fallait défaire des nœuds très serrés lorsqu’ils se le transféraient sa femme et lui et c’est vite devenu très pénible. Rainer Garner souhait un moyen de portage ergonomique, confortable, ajustable facilement et rapidement pour sa femme comme pour lui (ayant des corpulences très différentes) et où sa femme pourrait allaiter. Leur fille Fonda devrait pouvoir s’y endormir et avoir une certaine liberté de mouvements. Le tissu avait également son importance, car le premier porte-bébé acheté avait provoqué une éruption cutanée à cause de son tissu synthétique !

Autant de critères à réunir dans un porte-bébé.

Rainer Garner a trouvé du batik (le tissu avec lequel on peut aussi porter en pagne), qu’il a replié de façon a à ce que les bouts ne fassent plus que 5 cm de large (contre 72 pour le corps du sling). De cette façon il a réussi à former un hamac, confortable et sécuritaire.

ringsling babywearing portage sling
rayner garner inventeur du sling moyen de portage

Restait à trouver le moyen de régler et ajuster cette poche facilement tout en ayant un confort sur l’épaule. Les anneaux ont été la solution ! La façon dont il avait réussi à plier le tissu au bout lui permettait de passer les pans dans les anneaux pour assurer le maintien de l’ensemble et la formation de la poche.

Les premiers anneaux ont été des anneaux de rideaux en bois, qu’il a renforcés rapidement avec un bout de tuyau de cuivre pour qu’ils ne cassent pas sous le poids.

Il était primordial pour Rainer Garner et son épouse d’être présents tous les deux aux côtés de leur fille pour sa découverte du monde, de pouvoir lui permettre un contact permanent en peau à peau, la rassurer et répondre à ses besoins. Travailler de la maison était donc une évidence tout comme une nécessité.

Une petite entreprise familiale est donc née, les anneaux en nylon (résistance testée de 250 kgs et lavage et séchage en machine possibles) ont remplacé ceux en bois, les tissus se sont diversifiés, dont de magnifiques pièces en soie ou en laine peignée… Le baby sling était né.

Les ventes ont commencé (Rainer Garner ou sa femme partant seuls avec leur fille portée en sling), puis un réseau de mères et grand-mères a été constitué. En effet, ces femmes par leurs propres expériences et leur sagesse pouvaient bien mieux parler de grossesse, de naissance, de maternité, d’allaitement et de soins aux bébés que les jeunes vendeurs des magasins.

L’affaire a été lancée…. Et la petite Fonda lovée dans son sling, épanouie et heureuse, curieuse du monde a toujours été le meilleur argument de vente !

En 1985, un autre docteur célèbre, William Sears, a racheté les droits du baby Sling et poursuivi la commercialisation en diversifiant l’offre, les tissus et les modèles.”

Voilà, vous savez tout ! Et pour apprendre à porter avec, rien ne vaut un atelier de portage, qui vous permettra de comparer différentes matières, asseoir votre bébé correctement, procéder aux serrages adéquats, être à l’écoute de vos sensations, et prendre confiance, si nécessaire !

Bon we

Sophie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *