Apprendre à porter bébé : une notice ou un atelier de portage ?

Ce week-end en faisant du rangement je suis retombée sur la notice papier de ma toute première écharpe de portage. Une écharpe de qualité, tissée (rien à voir avec une extensible) d’une marque très connue, une écharpe achetée en 2005 quelques mois après la naissance de mon tout premier enfant (jusque là je portais depuis la naissance, mais en porte-bébé de supermarché).

Je resitue le contexte de l’époque :

  • pas de notion de “monitrices de portage” (et encore peu d’écoles de portage de toute façon, lesquelles existaient cette année là ?)
  • pas de vidéos ou tutos sur internet, pas à ma connaissance en tout cas
  • énormément MOINS de fabricants que maintenant
  • même s’il y avait eu plein de (bons) tutos, j’avais pour ma part à l’époque une mini connexion internet avec modem de 56 Ko qui ne me permettait même pas de télécharger une photo dans un mail donc…
  • aucune personne dans mon entourage ne portant, ni amie ni relation ou professionnel(le) : les rares porteuses apprenaient sur le tas et donc….avec une notice
  • pas de blog/site (comme le mien 😉 ni de livre sur le portage (sauf peut-être un d’Ingrid Van den Peereboom ? mais je ne la connaissais pas) expliquant tout ce qu’il y à savoir, les notions de physiologie, de sécurité, les bienfaits, etc etc etc !

J’ai réussi à trouver cette écharpe par le biais d’une grande association de soutien à l’allaitement qui vendait, entre autres produits, cette écharpe de portage.

Je savais depuis longtemps avant la naissance que je voulais porter mon petit  bout et pour la petite histoire j’ai reçu cette écharpe le jour de mon anniversaire <3 . je ne pouvais rêver plus beau cadeau.

(et pour la petite histoire toujours, j’ai porté exclusivement mes deux premiers enfants avec cette écharpe, qui est désormais au fond de mon placard mais dont je ne me débarrasserai jamais)

J’ai donc appris à porter avec cette notice…tant bien que mal…Et plutôt mal. Mais je ne le savais pas !

Comme vous pouvez le voir,

  • les explications sont assez sommaires
  • les nouages parfois approximatifs
  • Il s’agit de dessins
  • il n’est jamais parlé de serrage, de l’importance de celui-ci, les causes et les conséquences..

Résultat, je portais parfois bien (sur le ventre) et parfois mal (sur le dos ). Comme je le dis à mes parents en atelier, “on peut avoir la meilleure écharpe du monde et porter très mal (voire dangereusement)”. C’était mon cas. Mon petit bout porté sur le dos n’était pas soutenu correctement, du coup sa tête tombait en arrière et moi je croyais que c’était normal, ou plutôt qu’il n’y avait rien à faire pour éviter cela et permettre que sa tête repose sur mon dos. Je ne serrais pas assez. Et je ne faisais pas en sorte que mon bébé ait bien le dos arrondi car je ne savais pas qu’il fallait le faire ni comment le faire.

Je portais avec amour, bonheur, fierté et soulagement (je pouvais cuisiner, faire le ménage) mais je ne savais pas que je portais mal.

Car j’avais suivi ce que disait la notice, et qu’il me manquait des notions que je ne pouvais qu’ignorer puisqu’elles n’étaient pas mentionnées.

Certes cette notice a 13 ans, le plus souvent aujourd’hui les notices sont mieux conçues, plus explicatives, détaillées, descriptives, avec des photos, j’ai bien conscience que l’évolution du portage et des infos s’est bien évidemment appliquée aux notices aussi ( 🙂 )

Dans la mienne il y a même une position totalement proscrite de nos jours (et que l’on trouve hélas chez quelques fabricants encore – je ne vais pas les citer- 🙁 car dangereuse : le berceau (en atelier je vous explique pourquoi) (et malheureusement on la trouve encore dans des tutos…..mais bon sang pourquoi toutes ces vidéos n’ont-elles pas été supprimées ? 🙁 )

Néanmoins vous voyez où je veux en venir, non ?

SUIVEZ un atelier de portage !

  • Même s’il y a plein de tutos sur internet, j’ai l’expérience de dizaines de mamans qui ont suivi des vidéos de mauvais enseignement, ou des vidéos dont l’écharpe n’est pas la même que celle qu’elles possèdent (donc ça ne peut pas marcher hein).
  • Même s’il y a plein de tutos, comme on en parlait avec une maman lors de mon dernier atelier, la personne de youtube ne peut pas vous corriger si vous oubliez un détail ou faites un geste de travers
  • Il n’y a pas d’interaction, pas de corrections (pas d’encouragements non plus 😉 )
  • L’apprentissage est encore plus difficile et hasardeux avec une notice (pareil, j’ai plein de retours de parents en ce sens)

Bref, n’attendez pas plus, qu’on vous ait prêté un moyen de portage, que vous l’ayez déjà acheté ou que vous envisagiez de l’acheter, contactez-moi sur

et réservez votre place pour un atelier de portage !

Sachant que chaque début de mois, le calendrier des ateliers du mois est affiché dans une publication facebook (vous me contactez alors pour me dire quel atelier /quel jour vous intéresse)

Certes l’atelier n’est pas gratuit…mais ce n’est pas très cher (30 € pour 2h) et croyez-moi l’investissement vaut largement le coup

Que cela soit en termes :

  • de sécurité (avant tout !!)
  • de confort
  • de plaisir
  • de la possibilité de poser des questions et donc de vérifier
  • de confiance en soi (bien faire, se sentir bon parent)

……cela n’a pas de prix !

Alors, je vous dis à très bientôt ? 😉

Sophie

ps: of course ce petit conseil ne vaut pas que pour les écharpes, mais pour tous les moyens de portage : apprenez avec un.e professionnel(le).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *